H.SX - hyper-vues
extrait.O1

Hors suivi - entrée virtuelle excessivement simulée. Connexions limitées hors passage additionnel. Addictions nettes. Chocs. Hyper-blancs froids. Glissements. Temporalité - index indéfini. Jour 904.

T+
Sous les traces juxtaposées, les points verts acidifiés clignotent. Les limites des zones imaginées tracent les lignes parfaites autour des cercles hyper-blancs - impénétrables et immuables sous l’afflux lumineux des lacs.

Calcul des accessibilités : en cours. Etape d’adaptation initiale : parachèvement des données perméables dans exactement 77 secondes. Déprogrammation. Entrée des données chromatiques sur les versants des montagnes hyper-gelées. Déstabilisation du regard. Encodage des zones visuelles détectées. Les pointes aigues hyper-perlées s’alignent dans mon œil gauche. Pré-détonation de la brèche-inouïe dans les sillons sur les lignes 7. Accessibilité sensorielle : désenclavement des zones innervées. Charge nette : 98%.


HYPER-VUE
Enneigement paysager dans 64 secondes. Répartitions chromatiques à étape interchangeable. Flash-blanc sec. Luminosité intégrée - en charge : 78%. Commutateurs perceptifs stables. Désencrage des pistes sensorielles sur pré-demande. Délais : aucun délai déterminé. Transfert immédiat sur les plans des paysages programmés.

J’entre stimulée sous tension dans le voyage pré-connecté. Ma main traverse la ligne des sillons bleutés - expressément en phase sur les premiers tests optionnels.