Hôtel 54
hôtel 54

"Buvant vautrés sous la baignoire. Elle et lui - nus sous un bain. Etrangement armés d’os menus de chiens. Jetant le sang des os parsemés contre les écrans défalqués des webcams de sécurité. Saccages de culottes gainées en salles de bains annexes d’un hôtel désaffecté. Elle descend dans l’eau du bain. Slash humide sous Lui. Rouge et nu sous le sang."

Film de cinéma expérimental et de poésie sonore, «Hôtel 54» est construit comme un huis-clôt passionnel où notions d’amour absolu et de pulsions guerrières se déploient dans une sorte d’érotisme tragique.

(Musique originale : Philippe Lamy)